Montfort - butte de la Harelle

                    Pays de Montfort

      LES BUTTES DE LA HARELLE

        Montfort

          Plusieurs ensembles mégalithiques se cachent dans la forêt de Montfort, sur les hauteurs qui surplombent l'abbaye Saint-Jacques.

           Pour accéder au premier, il faut prendre le petit sentier qui monte en face du vieux pont de l'Abbaye, le long de l'ancienne route de Talensac. Dans le second virage, quelques amas de schiste rouge dépassent d'un tertre au milieu des ronces. On pourrait penser à un affleurement si ce n'était la forme en dalles de ces pierres.

 

les dalles d'un dolmen ruiné

           Il s'agit probablement d'un ancien dolmen bouleversé par des fouilles sauvages, et réutilisé en carrière. Un bloc est encore debout, c'est peut-être un orthostate. Quelques pierres ont glissé le long de la pente voisine, sur le cairn de recouvrement.

          

la seule dalle encore debout

         

 

quelques pierres éboulées (le dolmen st à gauche)

           La situation de ce dolmen, en bord de plateau, peut laisser penser que l'endroit était autrefois dégagé afin que le mégalithe puisse être visible depuis la plaine en contrebas (là où se trouve actuellement l'abbaye).

*          *

   *    

            Le deuxième site, lui aussi en schiste pourpré, se trouve quelques centaines de mètres plus loin. On finit de monter le chemin. Après le troisième virage, on prend à gauche la large allée séparant la forêt d'un champ, jusqu'au bout. On laisse les deux chemins à droite à gauche et à droite (remarquer quelques gros blocs dans le talus) et on s'enfonce en face dans le bois sur une centaine de mètres. Au bout du talus, dix mètres à droite, on aperçoit l'alignement.

 

le long du talus, l'alignement

 

 

six des blocs

 

 

les deux pierres les plus au sud

          Il s'agit de neuf dalles de schiste rouge plus ou moins alignées, sur une longueur de seize mètres. Deux des pierres sont encore debout. Cet ensemble qui n'est indiqué sur aucune source ancienne fut repéré en 1993 par M. Josse de Montfort, puis authentifié comme les restes d'un dolmen, en 1994 par M. Kayser de la DRAC.

  

schéma de l'ensemble du site

          Deux des blocs portent des traces de fendage ce qui peut nous laisser penser qu'une partie de l'ensemble a disparu en tant que carrière sauvage : nous ne sommes en effet pas loin de l'ancien prieuré de Saint-Lazare. 

        

*          *

*

 

           Dans la forêt environnante, d'autres nombreux blocs isolés ont été remployés comme éléments de talus dans le parcellaire d'anciens champs.

 

*          *

*

DES TERTRES ENIGMATIQUES

 

          Tout près de ces différents sites, dans la forêt, on peut apercevoir plusieurs tertres énigmatiques, peut-être des tumulus recouvrant des dolmens non encore repérés.

 

un tertre, buttes de la Harelle

  

le bombé d'un tertre

  

autre tertre

  

 encore un tertre

*          *

*

LA HEURTEBISE

Montfort

          En continuant vers le prieuré Saint-Lazare, à la lisière de la forêt, plusieurs empilements de blocs pourraient également correspondre à des mégalithes ruinés.

 

ferme de la Heurtebise, restes d'un dolmen ?

  

trois blocs, d'autres pierres visibles sous les troncs.

 

*          *

*

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×