Créer un site gratuitement Close

LE PAYS DE MONTAUBAN DE BRETAGNE

Ici la roche change, le schiste laisse progressivement la place au grès. Nous sommes en pays de Montauban. Des traces de la préhistoire apparaissent sur la commune de Montauban où ont été exhumés des vestiges préhistoriques (haches en pierre polie, couteaux de silex). A la Chapelle du Lou, un enclos a été repéré à Trégomain, mais c'est surtout Médréac qui se signale par ses alignements et ses menhirs.

 

LES ALIGNEMENTS DE LAMPOUY,

au CHENOT

Médréac

 

 

          Au nord du bourg de Médréac, 400 m après le lieu-dit le Chenot, une quarantaine de menhirs en quartzite entre 1,80 m et 5,40 m de hauteur, sur cinq lignes parallèles orientées nord-nord-ouest vers sud-sud est, forment les alignements de Lampouy.

          Ces alignements portent d'est en ouest les noms des pièces de terre où ils se trouvent : la Grande Epinée, le Clos du Rocher, les Bergeons, les Longs Points et les Rochers. 

          Deux menhirs isolés encadrent l'ensemble. Au sud-est, la Roche Carrée mesure 5 m et au nord, la Pierre Longue (en Guitté, dans les Côtes d'Armor) a une hauteur de 4,50 m.

          

          Voici quelques photos des alignements :

 

1. alignement de la Grande Epinée, le plus à l'est du site.

1. la Grande Epinée (détail), au fond la ferme du Chenot

1. la Grande Epinée (détail)

 

*          *

*

2. alignement du Clos du Rocher

2. Le Clos du Rocher

 

*          *

*

3. alignement des Bergeons

 

*          *

*

4. alignement des Longs Points

4. les Longs Points (détail)

 

*          *

*

5. alignement des Rochers, celui le plus à l'ouest

 

*          *

*

 

          Entre les lignes, on peut compter quelques dizaines de mètres sauf pour les trois dernières qui sont très rapprochées.

          Les alignements suivent tous des lignes parallèles, à la façon des doigts d'une main. Ils sont orientés NNO vers SSE (sauf le premier, le pouce) et leur orientation indique le menhir de la Pierre Longue, dressé une centaine de mètres plus au nord, au milieu d'un champ. Tombé en 1963, il fut redressé quinze ans plus tard.

Menhir de la Pierre Longue, commune de Guitté, au nord

la Pierre Longue

 

*          *

*

          Vers le sud, plus éloignée de l'ensemble, la Roche Carrée ou menhir du Chenot, dresse ses cinq mètres au-dessus du sol. Autrefois, on voyait à son pied une pierre à rigole (sacrifices?) de 1,50m (signalée par Bézier en 1883). Cette pierre a aujourd'hui disparu. Selon certains, elle serait toujours là, enfouie sous un mètre de terre.

 

 

Beaucoup plus loin, au sud-est, le menhir de la Roche Carrée, au Chenot

La Roche Carrée, face nord.

La Roche Carrée, face sud.


*          *

*

   

          L'ensemble a du être beaucoup plus important, de nombreux débris pourraient provenir de mégalithes brisés ayant servi à des empierrements. Les pierres restantes sont toutes en quartzite, un conglomérat sédimentaire de grès avec des incrustations de quartz. Ce site n'est pas sans en rappeler un autre, 40 km plus au nord, le Champ des Roches à Pleslin (mêmes 5 alignements en quartzite)

          La carrière ayant servi à l'extraction des blocs se trouve un peu au-dessus, au nord-ouest du site. Elle sert aujourd'hui de décharge de matériaux. Tout près de là, quelques menhirs isolés pourraient correspondre à un sixième alignement. On peut en voir sur les photos ci-dessous.

 

quartzite, détail

Dans le bois, sur la butte, la carrière

gros plan, la carrière d'extraction est devenue aujourd'hui un dépôtoir

tout près, les affleurements de quartzite

 

      *          *

*

 

Menhir isolé

un autre menhir isolé

un troisième menhir isolé

Ce menhir isolé pourrait être une pierre à polissoir, mais de quelle époque?

 

*          *

*

 

Ouest-France du 7 juillet 2003 :

 

 

          Les alignements de Lampouy ainsi que les deux menhirs sont répertoriés depuis 1780, ils ont été classés à l'inventaire des monuments historiques le 18/09/1928, mais c'est seulement depuis 2002 que le site, devenu propriété du département, est ouvert au public. L'accès se fait, depuis la RN 12 de Rennes vers Saint-Brieuc : On sort à Médréac, puis on prend la direction Guitté par la D61. 1,5 km plus loin on tourne à droite à la Réauté (c'est très bien fléché).

 

Pour des informations plus techniques, cliquez sur le lien ci-dessous :

Dossiers du CeRAA.31.2003 

par Yann Onnée, André Corre, Jean-Luc Javré et Bernard Monnier,

avec la collaboration du CERAPAR.

 

*          *

*

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site