LE PAYS DE BROCELIANDE

 

Sur le territoire du pays de Plélan-Brocéliande, seules les communes de Paimpont et Maxent possèdent des menhirs et dolmens

 

PAIMPONT

LE TOMBEAU DE MERLIN

 

 

 

           Deux blocs de schiste subsistent sur les huit dalles de cette ancienne allée couverte détruite par de multiples fouilles clandestines. En 1892, le tombeau ne resistera pas au dynamitage dû à la cupidité du propriétaire qui cherchait un trésor imaginaire.  

 


 

 

          La légende raconte que l'enchanteur Merlin, personnage légendaire du Vème siècle, aurait reçu des pouvoirs extraordinaires par son père, le diable. Il rencontre Viviane, la fée du lac et, par amour, il lui confie le secret pour retenir un homme éternellement. C'est ce qu'elle va faire. Alors, devons nous voir dans ces roches l'invisible prison qui retient le magicien? 

              On raconte aussi que depuis la tombe il existerait un souterrain sous les pierres, menant jusqu'en Angleterre... D'ailleurs, pour vous en convaincre, tapez du pied, on entend les galeries résonner. 

Pour y accéder : A l'orée nord de la forêt, près du côteau des Landelles et de l'étang de la Marette. Pour y accéder : depuis Telhouët, suivre la D71 en direction de Saint-Malon pendant 5 km. Le tombeau est en bord de route (bon balisage) 

          Tout près de là, en retournant vers le parking, on marche sur des affleurements en bord de route. Certaines des dalles sont couvertes de cupules.

 

 

 

 

PAIMPONT

*

LE TOMBEAU DES ANGLAIS

 

 

          Le nom de cette allée couverte ruinée, située aux Brousses Noires, viendrait de la période de la Guerre de Cent Ans qui opposa chevaliers français et chevaliers anglais près de ce site.   

 

 

 

dolmen des Brousses Noires 

               Les dalles de schiste rouge, orientées est-ouest, sont renversées, suite à de nombreux pillages. Une    petite chambre est cependant encore visible à l'extrémité est du mégalithe, comme le montre le plan ci-dessous. 

 

plan relevé par Gilles Leroux

 

 Suivent quelques photos plus détaillées :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques dalles éparses, près du monument.

 

le coffre 

 

*          *

*

PAIMPONT

*

 

ALLEE COUVERTE DE L'ORGERIL

 

 

 

 photo Guy Larcher

 

 

En schiste rouge, ultime reste d'une allée couverte détruite.

Il reste la dalle de chevet et quelques orthostates.

Le monument devait à l'origine mesurer 10 m de longueur.

 

 

*          *

                     *                    

PAIMPONT

*

TOMBEAU de la DUCHESSE D'ANGOULÊME

        

          Ce coffre de schiste rouge, visible dans la partie nord de la forêt de Paimpont, se trouve tout près du chêne des Hindrés, sur la route de Saint-Malon. Il est aussi connu sous les noms de Pierre du Hindray ou du Brûlis.

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Qui était la Duchesse d'Angoulême?

 

Symbole de la contre révolution en Bretagne et en Vendée, Marie-Thérèse-Charlotte de France, fille de Louis XVI et Marie Antoinette, naquît le 19 décembre 1778 à Versailles. Elle fut appelée Madame Royale pour la différencier de sa tante. Elle partagea les épreuves qui frappèrent la famille royale sous la Révolution. Elle connut l'emprisonnement au Temple. En 1795, elle apprit qu'elle était la seule survivante de la famille royale. La Convention Nationale la fit remettre au Gouvernement autrichien: elle passa trois années à la Hofburg. En 1799, elle épousa son cousin Louis-Antoine de Bourbon, duc d'Angoulême, fils du comte d'Artois, le futur Charles X. Devenue ainsi duchesse d'Angoulême, elle partagea l'exil du comte de Provence, le futur Louis XVIII, et rentra en France le 24 avril 1814.

Du fait de ses incessants voyages à travers la France, elle laissa son souvenir à de nombreux lieux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*          *

*.

 

 

 

 

 

 

PAIMPONT

*

COFFRE de la GUETTE 

 

          Dans la parcelle du Puits des Grands Rochers, au-dessus du Val sans Retour, cette petite tombe de l'âge des métaux a révélé des vases campaniformes (en forme de cloche) lors de fouilles.

 

 

photo Guy Larcher

 

 

 

 

*          *

*

.

.

.

.

.

.

.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×